vendredi 31 juillet 2009

Musée d'Orsay

William Bouguereau 1825-1905,
La naissance de Vénus 1879
***

Jean-Baptiste Camille Corot 1796-1875,
Une nymphe jouant avec un amour 1857
***

Eugène Delacroix 1798-1863,
La chasse au tigre 1854
*** Paris, Musée d'Orsay

Inauguré le 1er décembre 1986 par le président François Mitterrand, le musée d’Orsay dont les magnifiques collections couvrent les périodes de 1848 à 1914, (de la Deuxième République à la Première Guerre Mondiale), est incontestablement l’un des plus beaux musées parisiens. Situé en plein cœur de la capitale, rive gauche de la Seine et face au Jardin des Tuileries, le musée occupe l’immense nef de l’ancienne gare d’Orsay. Admirablement conçu et pensé, le musée d’Orsay mérite plus d’une visite pour arriver à satisfaire aussi bien un amateur qu’un néophyte tant les chefs-d’œuvre rivalisent de beauté et de notoriété.

jeudi 30 juillet 2009

Ladurée, avenue des Champs-Elysées

75, avenue des Champs-Elysées
~~~
Réputée pour ses fameux macarons, la maison Ladurée
offre dans décor Napoléon III une suite de petits salons où
l'on peut se restaurer dans une ambiance hors du temps!
~~~~~
Boîtes cadeaux et assortiment de macarons à offrir.
~~~~~
Plus d'une vingtaine de parfums sont proposés,
aussi alléchants et appétissants les uns que les autres!
~~~~~

Bon appétit!

mercredi 29 juillet 2009

lundi 27 juillet 2009

Amoureuse...

Winslow Homer 1836-1910, Moonlight
~~~~~
Amoureuse...
Une luciole tombe
dans les herbes.
~~~~~
Haïku, Masajo Suzuki 1906-2003

dimanche 26 juillet 2009

Sur les toits de Paris

Non, non, ce n'est pas un mirage!
Avenue George V, à hauteur des Champs-Elysées,
un adorable palmier se dresse sur les toits de Paris!
~~~~
Et comme un palmier seul s'ennuie et risque de dépérir...
~~~~

vendredi 24 juillet 2009

Pour l'éternité

Doux baiser gravé dans la pierre...
~~~~~
...sous un regard tendre et protecteur pour l'éternité!

jeudi 23 juillet 2009

Hommage à une femme d'exception

Frederic Lord Leighton 1830-1896, Study at reading desk
~~~~~
En hommage à ma tante Khadija qui nous a quittés mardi.
Une femme qui a sacrifié sa jeunesse, et vécu toute sa vie
dans l'ombre pour permettre à d'autres de vivre.

mercredi 22 juillet 2009

Douceurs et gourmandises d’Amboise

Pâtisserie- Salon de thé Bigot
°°°°°°
Située face à l’entrée du château d’Amboise,
la pâtisserie-salon de thé Bigot
est le lieu de rendez-vous incontournable
pour faire une petite pause douceurs et gourmandises…

Un moment de détente indispensable après la visite du château!

°°°°°°
Thé au citron, millefeuille aux fraises…

mardi 21 juillet 2009

A une dame créole, Charles Baudelaire

François-Léon Benouville 1821-1859, Odalisque
~~~~~
A une dame créole

Au pays parfumé que le soleil caresse,
J'ai connu, sous un dais d'arbres tout empourprés
Et de palmiers d'où pleut sur les yeux la paresse,
Une dame créole aux charmes ignorés.

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse
A dans le cou des airs noblement maniérés ;
Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire,
Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
Belle digne d'orner les antiques manoirs,

Vous feriez, à l'abri des ombreuses retraites,
Germer mille sonnets dans le cœur des poètes,
Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.
~
Charles Baudelaire 1821-1867, Les fleurs du mal

Jour de Loire et Brasse-Bouillon

Symbole signalant les villes et villages
du Val de Loire inscrits au Patrimoine Mondial.
au Bouge au vin, arrivée triomphale et très attendue
du Brasse-Bouillon dimanche 12 juillet.
~~~~~ Et c'est le départ pour une petite balade sur la Loire.
~~~~~
Embouteillage sur la Loire...
La Loire, n'est pas un long fleuve tranquille!
~~~~~

Fin de la promenade et retour sur la terre ferme...

dimanche 19 juillet 2009

Césaria Evora au Grand Rex les 9 & 10 novembre 2009

Césaria Evora la chanteuse capverdienne mondialement connue sous le nom de Diva aux pieds nus, commence sa tournée en France avec une participation cet été au Festival les Escales de Saint-Nazaire, le vendredi 7 août. Voir le programme du festival ici.
Puis, la grande dame reviendra pour deux soirées de concert les 9 et 10 novembre 2009 dans la prestigieuse salle du Grand Rex de Paris.
J'ai eu le plaisir de voir Césaria Evora, une chanteuse au charisme exceptionnel et inoubliable! En mai 2006, dans cette même salle du Grand Rex, accompagnée de musiciens au talent époustouflant et dès son entrée sur scène, la Diva a conquis et envoûte le public sous le charme de sa voix suave et si particulière.
Un moment de très grande émotion ! Un spectacle inoubliable !

vendredi 17 juillet 2009

On ne sait pas précisément où les anges se tiennent...

"On ne sait pas précisément où les anges se tiennent,
si c'est dans l'air, dans le vide, dans les planètes :
Dieu n'a pas voulu que nous fussions instruits."
Voltaire
~~~
En attendant, ces deux là sommeillent dans les greniers
du Château de la Ferté Saint Aubin...

jeudi 16 juillet 2009

La beauté selon William Shakespeare

William Clarke Wontner 1857-1930, Safia
~~~
"Quel est l'auteur au monde qui vous enseignera la beauté
aussi bien qu'un regard de femme ?"
William Shakespeare

mercredi 15 juillet 2009

Sous le ciel étoilé du 14 juillet

Hier soir le ciel de Touraine s’est illuminé
de millions d’étoiles de toutes les couleurs
sous les majestueux feux d’artifice du 14 juillet.

mardi 14 juillet 2009

La Demoiselle des bords de Loire

kaze yorimo wazukani omoki tonbo kana
~~~
Une libellule
un petit peu plus lourde
que le vent
~~~
Haïku, Yuko Masaki

lundi 13 juillet 2009

Une tombe accueillante, Michael Koryta

"C’est toujours ce qui se passe quand on se trompe:
on finit par foncer dans le mur."
"La confusion, messieurs, la confusion tue."
~~~~~
Lincoln Perry a été licencié de la police de Cleveland pour avoir, alors qu’il était en état d’ébriété, bastonné Alex Jefferson le richissime avocat qui a séduit, puis fini par épouser sa petite amie Karen. Depuis, Perry gère une petite agence de détectives privés avec son ami et coéquipier Joe Pritchard.
Mais, lorsque trois ans plus tard, le corps d’Alex Jefferson est retrouvé sauvagement mutilé, mort très probablement dans d’atroces souffrances, cette fâcheuse bavure refait surface et place Lincoln Perry en tête de liste des suspects par l’inspecteur en charge de l’enquête.
Le lendemain même de l’enterrement de l’avocat, Karen contacte Perry et fini par le convaincre d’accepter la plus banale des missions : retrouver Matthew Jefferson son beau fils. Ce dernier a disparu depuis cinq ans après une brouille avec son père et n’a plus donné signe de vie, Karen voudrait le prévenir du décès de son père, mais aussi lui annoncer qu’il hérite d’une fortune colossale estimée à huit millions de dollars.
Perry retrouve les traces de Matthew sans trop de difficulté et donne rendez-vous au jeune homme chez lui dans la soirée. Mais lorsque Lincoln Perry arrive sur le lieu de la rencontre, il est témoin d’un drame atroce qui se produit sous ses yeux et dont il est le seul et unique témoin. Dès cet instant, le détective se trouve pris dans un engrenage et devient la marionnette d’une machination des plus diaboliques.
Je ne suis pas une adepte du roman policier, mais pour les amateurs de polars, tous les ingrédients nécessaires à la réussite d’une intrigue policière à l’américaine sont réunis dans ce 200ème Policier des Editions du Seuil. Du meurtre sadique en passant par le kidnapping et son odieux chantage avec demande de rançon, de l’acharnement de l’inspecteur sur le pauvre détective que tout accuse, des perquisitions, des rebondissements et même la présence de la mafia russe… Malgré quelques longueurs, voilà un bon roman policier à glisser dans son sac de voyage avant le départ en vacances.
~~~~~
Extrait
« Matt Jefferson était revenu chez lui après la cueillette, au soleil couchant. Comme tous les soirs, il avait garé son véhicule dans le parking en gravillons près du hangar, gravi le sentier en pierre jusqu’à la porte de son appartement et s’était arrêté. Il avait lu le message. Un homme de Cleveland le cherchait. Affaire de famille. Il reviendrait.
Quelques petites phrases, qui avaient eu un certain sens pour moi et un autre pour Matt Jefferson. Alors que je dînais dans le petit resto de la ville et dégustais ma tarte en pensant à Amy, Matt avait ôté le mot de la porte, était entré chez lui, avait pris une bouteille de whisky et un fusil, puis était descendu attendre dans le kiosque.
Un endroit superbe. Le coucher de soleil devait être spectaculaire sur l’étang qui en reflétait les couleurs voilées et filtrées par le ciel couvert avant de se fondre en une lueur noire tandis que le ciel s’assombrissait et que la lune se levait. J’avais dîné sans me presser et conduit lentement pour venir au verger. IL avait eu tout le temps d’attendre. D’écouter le vent, de regarder les feuilles mortes tomber par terre, de sentir le goût du whisky dans sa bouche et sa brûlure dans la gorge, le canon de son arme, froid et réconfortant, dans sa main.
Il m’avait reconnu dès que j’étais arrivé. Dès que j’avais frappé chez lui, à portée de son fusil, il m’avait reconnu. A chaque pas que j’avais fait sur le pont en bois qui me menait à un face-à-face avec lui au kiosque, il m’avait reconnu.»
~~~~~
Je remercie chaleureusement Suzanne de Chez les Filles ainsi que les Editions du Seuil.
Site de l'auteur: Michael Koryta

samedi 11 juillet 2009

Les sept bains rituels

L'esclave blanche
~~~
"Pendant ce temps, la fête se démène dans la maison de la fiancée, avec un caractère nocturne (presque tout se passe la nuit), fantomatique et lunaire.
D’abord la purification, les cinq ou sept bains rituels_ toujours ces chiffres impairs inséparables du bonheur. Trois jours avant le mariage, le jour du dernier bain, on loue le hammam du quartier s’il n’y en a pas dans la maison, et la fiancée s’y rend, escortée par toute la troupe des jeunes filles de sa parenté. Elles se déshabillent ensemble. Et toute cette jeunesse nue serait, je l’imagine, un spectacle charmant, s’il n’y avait au milieu d’elles les horribles laveuses, ramollies par la buée, épouvantables à voir !
Un cierge dans la main, ces vieilles conduisent la fiancée près du bassin d’eau chaude, en lui faisant fermer les yeux pour que ses regards ne troublent pas les Génies des fontaines. Puis remplissant deux bols à chacun des sept seaux en bois alignés les uns près des autres, elles les lui versent sur la tête et débarrassent ses cheveux des croûtes de henné qui lui font un casque vert sur le crâne. Après quoi, ses amies la rhabillent comme une poupée, et sans qu’elle ait rouvert les paupières, la ramènent chez elle au milieu des youyous."
~~~
Extrait: Fès ou les bourgeois de l'Islam, Jérôme et Jean Tharaud, Editions Marsam

Joyeux Anniversaire

Joyeux Anniversaire Younes!

vendredi 10 juillet 2009

Jour de Loire

Ce week-end, les 10, 11 et 12 juillet, Jour de Loire
rend un hommage aux petits ports de Loire
classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Parmi les nombreuses activités qui sont proposées,
une petite balade sur le Saint Martin de Tours,
l’Amarante ou la Belle Adèle pour une croisière
des plus pittoresques sur la Loire!
Le programme: Jour de Loire

jeudi 9 juillet 2009

Tarte aux pommes flambées

Ingrédients : 400g de pâte sablée maison, 6 pommes Granny Smith, un citron, 50g de raisins secs, trois cuillères à soupe de calvados. Pour le crumble, 60g d’amandes en poudre, 60g de farine, 60g de sucre roux et 60g de beurre.
Préparation : commencez par faire tremper les raisins secs dans trois cuillères à soupe de calvados. Pendant ce temps, garnissez un plat à tarte de la pâte sablée et laissez reposer au bas du réfrigérateur. Préparez le crumble en mélangeant délicatement du bout des doigts les amandes en poudre, la farine, le sucre et le beurre coupé en morceaux, puis réservez au frais. Epluchez et coupez les pommes en morceaux et versez quelques goutes de citrons pour que les pommes ne noircissent pas. Faites dorer délicatement les morceaux de pommes dans une poêle beurrée, ajoutez les raisins secs et faites flamber le tout au calvados. Versez les pommes flambées sur le fond de tarte et finissez par le crumble. Enfournez dans un four chaud th 180° et laissez cuire pendant 45mn.

mercredi 8 juillet 2009

Nuits de juin

Nuits de juin
~~~
L'été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l'oreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu'à demi d'un sommeil transparent.
~~~
Les astres sont plus purs, l'ombre paraît meilleure;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l'aube douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.
~~~
Victor Hugo

lundi 6 juillet 2009

vendredi 3 juillet 2009

A la Chancelière

C'est à La Chancelière
que nous nous sommes réunis hier soir
pour fêter cette fin d'année scolaire,
qui se termine en beauté
pour tous nos enfants!
Une soirée conviviale entre amis,
dans un cadre agréable et accueillant,
agrémentée de plats savoureux et raffinés.
Des rires, de la joie et de la bonne humeur...
~~~

jeudi 2 juillet 2009

Les Hospices de Beaune


La ville de Beaune doit sa renommée à
ses grands vins de Bourgogne vendus aux enchères lors
de la prestigieuse Vente des Hospices de Beaune,
à sa gastronomie et bien sûr à ses Hospices.
Fondés en 1443 par Nicolas Rolin,
chancelier de Philippe Le Bon, Duc de Bourgogne,
les Hospices de Beaune abritaient à l’origine
un établissement hospitalier pour les pauvres.
Classés monument historique depuis 1862
est transformés en un musée,
les Hospices de Beaune renferment aujourd’hui
une fabuleuse collection de plus de 5000 objets d'art,
dont le chef d'œuvre de Rogier Van der Weyden
***
La cour intérieure et ses jolis toits polychromes,
symbole de la Bourgogne
***
La salle des pauvres
***
La pharmacie
***
Le Polyptyque du Jugement dernier ,
retable ouvert, un chef d'œuvre de Rogier Van der Weyden

mercredi 1 juillet 2009

«Trois opérations : Voir, opération de l’œil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art.» Emile Bernard